L'étrange destin  d'Hôtel Du Globe 


- Du banc du collège à la scène 

L'histoire d' Hôtel du Globe commence lorsque 2 jeunes ados Frederic (bass) et Pierre (voice) rêvent sur les bancs du collège de faire de la musique.

Leurs idoles se nomment Joy Division, The Cure, The Clash, The Ramones , Duran Duran ...  Le punk et la New Wave amènent un vent de fraicheur à la musique, nous sommes début des années 80'. 

Dimitri Koutcheriw (drums and keyboards) les rejoint pour fonder "Transmission" qui deviendra Hôtel du Globe avec l'arrivée de Philippe Verstraeten à la guitare et puis de Marco De Meersman (l'un des batteurs de Vaya con Dios, puis d' Isabelle Antena et aussi des Domino's). Le projet s'interrompt avec les aléas de la vie au milieu des années 80.

Chacun partant vers ses propres horizons professionnels.

Hôtel du globe en concert dans les années 80

- Du confinement au studio 

L'histoire aurait pu s'arrêter là, .... sauf que début 2021  Frédéric profite du temps octroyé par ces confinements successifs et prend l'initiative de renouer les contacts.

Les compères qui ont désormais du temps vont reprendre par la même occasion le chemin du studio sous l'impulsion créative de Geoffrey Lesire (Springclean).

C'est ainsi qu'ils enregistrent Eyes of the Shadow fin 2021 et travaillent ensuite sur une vidéo du titre avec le jeune réalisateur de talent Roch Pirard.

Le titre séduit le label anglais indépendant Glasstone Records qui signe un contrat de collaboration.


2 autres titres sont déjà enregistrés dans la foulée :

-Posthumous decoration qui décrit telle une peinture prospective, le ballet des saisons d'automne et d'hiver où l'être humain semble déjà tristement absent.

-Back to the past une fresque poétique d'une vie qui passe si rapidement et la nostalgie de l'enfance. Louise Floss y pose sa voix de velours avec beaucoup d'émotion.


L' étrange destin D'Hôtel du globe prend un nouveau tournant.